Les Concours GRATUITS !

Méthodes de gourous

Méthodes pour vaincre la roulette… et perdre votre chemise !

Les méthodes pour gagner à la roulette des casinos, voilà un « produit » qu’on voyait un peu moins ces temps derniers… Heureusement, car j’ose à peine imaginer un chiffrage des sommes d’argent astronomiques que ces pseudos secrets de joueurs gagnants ont pu faire perdre aux internautes crédules !

Et voilà que je reçois un spam me vantant les mérites d’un ebook extraordinaire : battez la roulette, les techniques des PROS enfin révélées… C’est l’occasion pour faire un article sur le sujet, sans viser particulièrement cette page, puisque son seul « intérêt » est de proposer à la vente un ebook reprenant à peu près toutes les méthodes existantes.

Deux modèles économiques pour diffuser les méthodes sur la roulette

Premier modèle

Il y a ceux qui n’ont peur de rien : ils conçoivent un ebook simpliste et… ils le vendent ! De 10 à 49 euros, selon le contenu, ou, plus probablement, la puissance du slogan utilisé : les plus hardis parlent même de se faire « un salaire » en jouant au casino… Certains vont même jusqu’à pondre un logiciel qui automatise le système de mises, donnant ainsi l’impression au joueur qu’il va réellement gagner.

Le gag, c’est que ce genre d’ebook est commercialisé via la célèbre et respectable plateforme d’affiliation 1TPE, sans vergogne ! Pas moins de 14 produits recensés avec le mot-clé « roulette » chez eux… Je ne manque pas d’être surpris qu’une société aussi sérieuse puisse accepter ce genre de débordement.

Second modèle

Ceux-là vous « offrent » leur méthode… Par contre, ils vous conseillent fortement de l’appliquer dans certains casinos en ligne, ceux qui soit-disant sont optimisés pour la technique de jeu. Bien entendu, le lien vers le casino en ligne est un lien d’affiliation, et lorsque vous allez appliquer la méthode et… perdre (comme tout le monde !), ils toucheront une commission d’affilié sur vos pertes, de 20 à plus de 50 %. Pas besoin de dessin pour comprendre leur intérêt à vous faire un cadeau empoisonné.

Quelles sont ces techniques pour gagner au casino ?

Dormez tranquille, les « concepteurs » de méthodes n’ont rien inventé, ne sont pas des génies des mathématiques, n’ont pas percé à jour le secret des probabilités… Toutes les techniques présentées reposent sur le même principe, la fameuse martingale de Hawks.

Petite explication : la méthode la plus simpliste que l’on vous propose, c’est de bêtement jouer sur la sortie du rouge ou du noir sur le tableau de mise de la roulette. Vous misez 1 sur le rouge, si vous gagnez, vous recevez 2, si vous perdez, vous misez 2 sur le rouge, si vous gagnez vous touchez 4 – 3 de mise, donc vous êtes bénéficiaire… etc… C’est ce que les joueurs appellent une « montante« , et il en existe une multitude plus ou moins farfelues.

Le hic avec ce genre de martingale, c’est que sur le long terme, vous ne pouvez pas gagner ! Imaginez seulement, dans notre exemple, que vous vous obstiniez sur le rouge, mais que le noir sorte 15 fois de suite (c’est assez courant dans les routines des casinos, même les casinos en dur), sans compter d’éventuelles sorties du zéro : vous devriez poser sur la table la modeste somme de 16 384 euros si votre mise de base était de 1 euro seulement… Ce n’est pas réaliste, d’autant que les casinos ne sont pas fous : la mise sur une couleur est limitée, souvent au maximum de 300 mises de base. Donc, exit le rêve de ruiner le casino, et les autres méthodes, soit-disant issues d’une analyse mathématique approfondie, ne font pas mieux : on joue sur les colonnes (12 numéros) avec une progression de mise exponentielle, mais on arrive aux mêmes aberrations en cas d’écart important.

Jouer au casino en ligne en France n’est pas légal

Ces méthodes sont conseillées (ou vendues) la plupart du temps en direction des joueurs en ligne. Il faut donc également compter sur le fait que le tirage n’est peut être pas aussi aléatoire que ça (c’est un autre débat, mais on peut supposer qu’un casino en ligne basé au Costa-Rica pourrait se permettre d’être « malhonnête » sans avoir de compte à rendre à une quelconque autorité de contrôle…).

Maintenant, en ce qui concerne les joueuses et joueurs français, la loi est claire : les casinos en ligne sont interdits ! En utilisant ou non ces méthodes, le fait de jouer au casino sur internet vous place en infraction ; alors imaginez bien que si le casino vous « arnaque« , vos recours vont être très limités… si la loi d’ouverture et de légalisation, qui a placé le jeu en ligne sous la haute autorité de l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux en Ligne) autorise les opérateurs agréés dans le domaine du poker, du turf ou des paris sportifs, les jeux de casinos ont été exclus fermement de la légalisation.

Conclusion, méthode ou pas, la roulette est imbattable

C’est rarement le patron d’un casino qui se tire une balle dans la tête, ruiné par un joueur qui sait battre la roulette. Et pour cause, les statistiques sont TOUJOURS en faveur de la maison (c’est à dire le casino), quelque soit le jeu pratiqué. En clair, le casino est TOUJOURS le gagnant à terme, et le joueur doit garder présent à l’esprit que la roulette est un jeu, amusant certes, mais certainement pas générateur d’un revenu !

Moralité : sauf par curiosité intellectuelle, fuyez les méthodes de jeu à la roulette. Au pire, vous y laisserez votre chemise, au mieux, vous y laisserez votre chemise un peu moins vite…

Joseph Edwards, encore une offre de business fumeuse…

On le connaît déjà : NetProfit BluePrint (un vent…), NetVisiteur (second vent…), GetPaid Ifs (troisième vent et franche arnaque…), re-voilà sur le devant de la scène du web business notre « ami » Joseph Edwards (José Bernard de Québec, pour les intimes), également alias Laurence Nelson et j’en oublie sans doute.

Bon, cette fois, notre « pseudo expert » en marketing en ligne ne veut vous piquer « que » 47 euros par mois. Mais comme il a toujours le chiffre facile, il vous promet de gagner un revenu mensuel à 4 chiffres, avec la magie de la pyramide dont il a le secret, grâce à ce modeste versement.

Le fond de ce MLM (c’est lui qui le dit) réside dans un service marketing douteux, voire inexistant : lastationdesaffaires.com, un vague service de publication d’articles marketing, comme on en trouve par centaines gratuitement sur la toile. Mais là, c’est du « top niveau« , et voici l’argument massue proposé :

Vous comprendrez que nous ne pouvons vous divulguer ne serait-ce qu’une minuscule
partie la technique que nous utilisons pour d’indexer rapidement vos articles  dans
Google, car  c’est un secret que nous gardons précieusement afin de vous offrir un service
de qualité à prix abordable.

Pour le français dans le texte… ne cherchons pas trop ! Après tout, c’est peut-être du Québécois, et je remercie nos cousins de là-bas qui passent sur ce blog pour me confirmer la chose. A priori, après recherche, le verbe « d’indexer » n’existe pas chez nous par contre…

Bon, voilà l’offre obscure : vous payez 47 euros par mois pour publier vos articles, indexation garantie par Google ® avec une formule magique maison. Qui est derrière la station des affaires ? Nul ne le sait, le Whois ne nous en dit pas plus, il s’agit d’un site non seulement secret mais en plus, totalement anonyme ! Est-ce que notre Joseph serait également l’inventeur génial de cette méthode d’indexation éclair ? Quel génie, décidemment !

Donc, voilà, il a des centaines de filleuls sur ce concept, et il se propose de nous les distribuer intelligemment et généreusement, afin de nous générer en 6 semaines un revenu de plus de 1 500 euros… à condition qu’en plus des filleuls « cadeau« , vous fassiez une part du boulot, en convaincant vous même quelques pigeons, ah non, pardon, amis, de souscrire à cette offre révolutionnaire !

Décidemment, Joseph Edwards, c’est un joli pseudo, mais notre québécois de José est aussi drôle que son homonyme Django Edwards, le comique bien connu (et lui ne vous coûte que le prix du spectacle !). Vous l’avez deviné ? C’est bidon, ne perdez pas votre temps, économisez 47 euros par mois !!!!

Blog = séjour permanent sur l’Océan Indien… le rêve !

Ca finit par être lassant, voire comique : il ne se passe plus une semaine sans qu’un marketeur « expert » ne nous ponde un guide/méthode/formule pour faire fortune avec un simple blog !

Et celui-ci, que je considère pourtant comme quelqu’un de sérieux, ne fait pas exception à la règle : dès les premiers mots d’une page de vente sans fin, il vous transporte au bord de l’océan indien, dans un hôtel de luxe en compagnie de la femme idéale… Et si vous vivez là, c’est bien sûr que vous avez appliqué ses méthodes pour créer un blog surpuissant, générateur de cash…

Encore une fois, on prend modèle sur les gourous américains, ceux qui annoncent des millions de dollars annuels, de manière totalement invérifiable.

Patrice J. Arnoux nous impose une page de vente indigeste, que même avec la motivation d’une critique positive, j’ai eu du mal à lire jusqu’au bout, tellement tout y est attendu, convenu et répétitif ! Heureusement, il n’a pas poussé le vice jusqu’à nous pondre un titre « à la mord moi le noeud » pour captiver le gogo : on se contente d’un vague « rentabilisez votre blog » ou « comment transformer un simple blog gratuit en un coffre-fort rempli de billets de banque…« .

Faut arrêter, messieurs !!! Si créer un blog permettait de faire fortune, je rédigerais cet article depuis une plage des Caraïbes, les pieds sur le sable chaud… Expliquez moi comment, en écrivant 3 articles par semaine sur l’élevage des Fox-Terriers ou les collections de bouchons de moutarde, on peut se faire des c…lles en or ??? Si c’est possible, pourquoi vendre la méthode et… ne pas l’appliquer ?

Ca finit par m’énerver très fort, cette manie de faire de l’argent en expliquant comment… faire de l’argent ! Les vendeurs de ces méthodes gagnent de l’argent non pas avec les méthodes incluses dans leurs cours, mais en vous vendant les cours. Ces derniers mois, le marketing internet rapporte de l’argent aux pseudo-profs de marketing, avant de rapporter le moindre centime à ceux qui ont besoin de méthodologie et de technique.

D’accord, c’est pas cher : un peu moins de 50 euros… Mais j’avoue que je n’ai pas acheté, tant je redoute de retrouver les mêmes bla-blas inutiles et réchauffés en vogue actuellement.

Si ces méthodes sont aussi efficaces que les vendeurs le disent, et prennent aussi peu de temps à appliquer qu’ils nous l’assurent, pourquoi perdent-ils autant de temps à construire des pages de vente dignes d’un mode d’emploi de GPS chinois, au lieu de passer 3 minutes pour mettre en ligne un blog générateur de fortune : si on les écoute, on en met 5 en ligne par jour, avec leur méthode, et cela augure un gros 5 millions de dollars par an !

Allez, messieurs les conseilleurs/vendeurs/gourous, je vous mets au défi ! Prouvez-moi que vous vivez une vie de rêve, au bord d’une plage de cinéma, dans un hôtel de luxe grâce à un simple blog : une seule exigence… Vous m’adressez une copie de vos revenus réels, l’url du blog, l’adresse de votre hôtel de bord de mer, et je m’engage à vous offrir un hébergement « no limit » à vie pour le blog de votre choix !

Je ne suis pas sûr de vous avoir prochainement sur mes serveurs…