Les Concours GRATUITS !

MLM

Unetenet le MLM en « toute » franchise ?

unetenetUnetenet, un anonyme qui vous veut du bien ?

Apparemment créée depuis 2012, cette société hispanophone prétend, comme beaucoup d’autres, apporter aux internautes de tous pays une solution imparable pour gagner de l’argent en ligne depuis son domicile.

Une recherche WHOIS ne donne pas grand chose, on a beaucoup de mal à identifier l’identité du détenteur du nom de domaine. Logique, cette opportunité n’est pas opérée depuis un pays permettant un contrôle correct du sérieux : Cedar Hill 1825. St Vicent and the Granadines (copié/collé tel quel depuis le site, avec les fautes !). Et hop, un siège offshore, c’est pratique…

Avec Unetenet, les marketeurs français crédules ou… ?

Cette « opportunité » commence à circuler dans les newsletters, sur les pages Facebook et dans les listes de diffusion francophones. Selon les promoteurs, on va pouvoir gagner facilement beaucoup d’argent avec cette affaire.

Le système annoncé consiste en Lire la suite de cette entrée »

UnKube, c’est gratuit, mais ça cache quoi ?

unkube

UnKube, où va la révolution ?

Il faudrait avoir passé les quelques dernières semaines dans un lieu reculé, sans internet, pour ne pas avoir entendu parler de cette nouvelle « opportunité » baptisée « UnKube« … Ici, on ne parle pas d’argent à sortir, mais d’argent à gagner, sans bourse délier, voilà de quoi interpeller le curieux que je suis !

Et c’est parti pour la phase d’incubation (UnKubation ?)

Pour le moment, le concept paraît simple comme bonjour : il suffit de s’inscrire, gratuitement, puis de « parrainer » (amener de nouveaux inscrits) des amis/connaissances/relations ou prospects qui s’inscrivent à leur tour gratuitement. Jusque là, vous suivez ? Moi aussi, c’est le vieux système du « inscrivez-vous, c’est gratuit en ce moment« . Lire la suite de cette entrée »

Pourquoi interrompre le débat Lyoness

Pour les nouveaux lecteurs, je vous invite à lire dans le détail les articles et surtout tous les commentaires (bon courage, et prévoyez une paire d’heure pour tout parcourir !) déjà publiés sur ce site à propos de l’opportunité Lyoness.

Pour les anciens lecteurs, rien de nouveau sous le soleil. J’avais proposé aux groupes opposés sur le sujet de me faire parvenir des articles motivés apportant un oeil neuf au débat : j’ai reçu quelques ébauches intéressantes, mais qui demandaient un gros travail de remise en forme pour ne conserver que les arguments nouveaux et pertinents !

J’avoue avoir commencé ce travail et… y avoir renoncé, étant en charge de la maintenance de beaucoup d’autres sites très chronophages. Et à la finale, avec trop peu de volontaires à l’écriture structurée,  le tout tournait parfaitement en rond, hormis la nouvelle annoncée par Peet Renov (que je vais contacter personnellement dès que mon timing sera moins tendu, puisque nous avons des relations communes, tout à fait par hasard, géographiquement) : Total a renoncé à son partenariat avec Lyoness.

Cette renonciation serait due, semble-t-il, au contenu de contacts de « clients » dont Total n’a pas considéré que cela représentait un atout pour sa communication globale… Bon, cela dit, pour ma part, je boycotte Total depuis des années en raison de leur comportement anti-social et anti-solidaire envers la France ; cette société, fortement ancrée dans l’hexagone, ne payait presque aucun impôt sur les sociétés malgré 12 milliards de bénéfices par an, ceci grâce à un montage fiscal scandaleusement autorisé. Depuis juillet 2011, cela devrait changer, mais reste à voir si l’effort demandé sera à la hauteur des dividendes bâfrés par les actionnaires ! Voir entre autre, à ce sujet, l’article intéressant de 20minutes.fr ici ! Bref, pour moi, que Total ne « travaille plus » avec Lyoness est plutôt un petit bon point pour Lyoness…

Revenons au débat d’origine… Je suis convaincu que ni les opposants ni les partisans Lyoness n’apporteront de nouveaux arguments, à défaut d’informations nouvelles (juridiques, fiscales…) ou d’une évolution notoire : le passage en phase III par exemple. Nous pourrons alors, en tant qu’utilisateurs, comparer Lyoness à d’autres systèmes de cash-back, avantages en main, si j’ose dire.

Quant à l’opportunité Lyoness en elle-même, à savoir le MLM basé sur les avances/acomptes sur achat, cela demeure une question pour le moment sans réponse ; engager de l’argent dans une affaire n’est jamais anodin, mais cela reste du choix de chacun de décider si il juge opportun ou non de le faire. eXplose.biz ne se pose ni en arbitre, ni en juge : les arguments des « pour » et des « contre » sont recevables, et si quelqu’un doit trancher sur la viabilité ou même la légalité du système, ce n’est certainement pas de mon ressort, ni du ressort d’aucun intervenant actuel dans ce débat.

Voilà donc ce débat en quelques sortes en pause, à défaut d’informations apportant un nouveau jour (hors le départ de Total annoncé plus haut). Comme me l’ont écrit beaucoup de BP (la plupart aussi anonymes que la majorité des détracteurs), rendez-vous en phase III ! En attendant, je ne validerai que les commentaires apportant des informations importantes, vérifiées et réellement utiles à nos lecteurs.