Les Concours GRATUITS !

Pourquoi interrompre le débat Lyoness

Pour les nouveaux lecteurs, je vous invite à lire dans le détail les articles et surtout tous les commentaires (bon courage, et prévoyez une paire d’heure pour tout parcourir !) déjà publiés sur ce site à propos de l’opportunité Lyoness.

Pour les anciens lecteurs, rien de nouveau sous le soleil. J’avais proposé aux groupes opposés sur le sujet de me faire parvenir des articles motivés apportant un oeil neuf au débat : j’ai reçu quelques ébauches intéressantes, mais qui demandaient un gros travail de remise en forme pour ne conserver que les arguments nouveaux et pertinents !

J’avoue avoir commencé ce travail et… y avoir renoncé, étant en charge de la maintenance de beaucoup d’autres sites très chronophages. Et à la finale, avec trop peu de volontaires à l’écriture structurée,  le tout tournait parfaitement en rond, hormis la nouvelle annoncée par Peet Renov (que je vais contacter personnellement dès que mon timing sera moins tendu, puisque nous avons des relations communes, tout à fait par hasard, géographiquement) : Total a renoncé à son partenariat avec Lyoness.

Cette renonciation serait due, semble-t-il, au contenu de contacts de « clients » dont Total n’a pas considéré que cela représentait un atout pour sa communication globale… Bon, cela dit, pour ma part, je boycotte Total depuis des années en raison de leur comportement anti-social et anti-solidaire envers la France ; cette société, fortement ancrée dans l’hexagone, ne payait presque aucun impôt sur les sociétés malgré 12 milliards de bénéfices par an, ceci grâce à un montage fiscal scandaleusement autorisé. Depuis juillet 2011, cela devrait changer, mais reste à voir si l’effort demandé sera à la hauteur des dividendes bâfrés par les actionnaires ! Voir entre autre, à ce sujet, l’article intéressant de 20minutes.fr ici ! Bref, pour moi, que Total ne « travaille plus » avec Lyoness est plutôt un petit bon point pour Lyoness…

Revenons au débat d’origine… Je suis convaincu que ni les opposants ni les partisans Lyoness n’apporteront de nouveaux arguments, à défaut d’informations nouvelles (juridiques, fiscales…) ou d’une évolution notoire : le passage en phase III par exemple. Nous pourrons alors, en tant qu’utilisateurs, comparer Lyoness à d’autres systèmes de cash-back, avantages en main, si j’ose dire.

Quant à l’opportunité Lyoness en elle-même, à savoir le MLM basé sur les avances/acomptes sur achat, cela demeure une question pour le moment sans réponse ; engager de l’argent dans une affaire n’est jamais anodin, mais cela reste du choix de chacun de décider si il juge opportun ou non de le faire. eXplose.biz ne se pose ni en arbitre, ni en juge : les arguments des « pour » et des « contre » sont recevables, et si quelqu’un doit trancher sur la viabilité ou même la légalité du système, ce n’est certainement pas de mon ressort, ni du ressort d’aucun intervenant actuel dans ce débat.

Voilà donc ce débat en quelques sortes en pause, à défaut d’informations apportant un nouveau jour (hors le départ de Total annoncé plus haut). Comme me l’ont écrit beaucoup de BP (la plupart aussi anonymes que la majorité des détracteurs), rendez-vous en phase III ! En attendant, je ne validerai que les commentaires apportant des informations importantes, vérifiées et réellement utiles à nos lecteurs.

Be Sociable, Share!

2 réponses à to “Pourquoi interrompre le débat Lyoness”

  • Professionnel du Network Marketing entre autre depuis de longues années, que de fois n’ai-je lu des absurdités et bien souvent par des personnes qui ne savent faire d’autre que s’informer mais JAMAIS s’engager!gne
    J’ai et lu de tout même sur des très grandes griffes du monde économique. Il y a toujours quelqu’un qui sera déçu de tel ou tel produit, ou de telle ou telle enseigne ou de tel ou tel système d’entreprise.
    Juste un détail, cessez de confondre système pyramidale et Network Marketing. Juridiquement la différence est notable. Si vous ne la connaissez pas, alors cessez de fustiger à tout vent vos propos malsaints.
    Sur ce site vous n’avez que cela, que des gens qui s’informent, aujourd’hui, demain, dans un mois, dans un an.
    Arrêtez de vous informer, à un certain moment et engagez vous à FAIRE DES ACTIONS et là, vous observerez que vous aurez des résultats. Si vous n’êtes pas dans ce schéma, alors je dis DIFFAMATION. Ca c’est une réalité! L’autre est que toute diffamation est punissable pas les lois. STOP
    Je ne vois que des opinions! Où sont vos faits! Votre expérience professionnelle vérifiée et vérifiable. Dans tout Marketing relationnel, on affiche nos propres résultats qui sont vérifiables lorsque vous faites partie des diverses sociétés.
    Nous sommes à l’ère de l’Information ou devrai-je dire, de la « Mésinformation » acceptez ce néologisme technique.
    Tous ces beaux discours, l’objectif est très simple. Il est insidieux, envieux! Cela fait mal au ventre à certains de voir d’autres qui réussissent. Voilà où se trouve le réel fléau de ce siècle. Avec de telles attitudes, si vous ne changez rien à ce que vous faites aujourd’hui, quelle est votre perspective d’avenir dans 3, 5 ou 10 ans. Êtes-vous capable de créer un système logique, légal, viable pour assurer cela?
    Pourtant c’est très simple, dans le principe. Une connaissance pointue du cacul matriciel, une excellente équipe de juriste et d’économiste, une équipe avisée de webmaster et ensuite d’excellentes compétences en marketing et en développement mental. Alors ça vous dit? Faites-le puis on en parlera! Sinon la calomnie et la diffamtion sont les armes des râtés, des déçus. Changez votre état d’esprit et la vie vous sourira. Bien mon Blog Pro sera terminé. Il sera accesible à toute personne qui veut surtout sortir du marsme Polito-Economique Européen.
    Merci de m’avoir lu jusqu’ici

    • phil:

      tout ça pour finir chez herbalife… décidement vos arguments ne mènent pas à grand chose!!!!
      arrêtez de donner des leçons et pensez à des concepts légaux, dans lesquels vous ne prenez pas l’argent que vous gagnez sur les pigeons mal informés !!!

Laisser un commentaire

*